Un air sain n’a jamais été aussi important

L’air extérieur peut être pollué par la circulation automobile, les industries et le secteur agricole, mais saviez-vous que l’air intérieur est encore 10 à 30 fois plus pollué ? Les effets nocifs de la pollution de l’air intérieur ne se sont que récemment fait connaître. Une exposition prolongée peut en effet causer des troubles d’ordre pulmonaire, respiratoire ou cardiovasculaire. Rien qu’en Europe, près de 400.000 personnes sont mortes prématurément à cause de la pollution de l’air (Rapport sur la qualité de l’air de l’agence européenne de l’environnement, 2017).

Tout le monde ne sait pas que des particules fines et des résidus chimiques apparaissent continuellement à l’intérieur de nos domiciles. Ceux-ci peuvent provenir de sources diverses comme les produits d’entretiens, les aérosols, la cuisine, les poêles à bois, la fumée de cigarette, des travaux de rénovation, de peinture, des mouvements de la poussière ou simplement de la contamination de l’air extérieur.

Les nouvelles maisons et appartements sont aujourd’hui particulièrement bien isolés et pour de bonnes raisons puisqu’il s’agit d’économiser de l’énergie. Toutefois, en cas d’aération insuffisante, des champignons et moisisures peuvent rapidement émerger. L’ouverture des fenêtres l’été est donc particulièrement recommandé – pourvu que l’air extérieur soit relativement propre. Les choses se compliquent en hiver où il n’est pas toujours possible d’avoir une fenêtre ouverte. Avec un purificateur d’air, vous pouvez respirer un air sain tout le temps, même lorsqu’une ventilation mécanique n’est pas possible.